Convergence dans la téléphonie : France Telecom lance Unik, un terminal fixe et mobile

484

Comme l’a fait British Telecom en 2005 sur son marché national, France Télécom, l’opérateur historique de télécommunications, a lancé en France son téléphone fixe et mobile le 5 octobre 2006. Appelé Unik, ce nouveau terminal fait franchir une étape supplémentaire à la convergence des technologies. En permettant à l’abonné d’utiliser un même appareil pour appeler en illimité depuis chez lui (mode IP, connexion Wi-Fi entre le téléphone et la Live Box) et en mode GSM à l’extérieur, cette fusion du téléphone mobile et du téléphone fixe annonce les prochaines offres quadruple play (téléphonie fixe, téléphonie mobile, Internet et télévision).

Avec cette innovation technologique, Orange (France Télécom) espère enrayer la chute de ses abonnés dans l’Hexagone, toujours plus nombreux à préférer le dégroupage total. Enfin, l’entreprise compte conquérir de nouveaux clients à l’étranger : l’offre Unik est disponible également en Grande-Bretagne, en Espagne, aux Pays-Bas et en Pologne. Les communications mobiles et l’ADSL n’étant pas régulés en France, le groupe n’a pas eu à faire homologuer son offre par l’ARCEP (Autorité de régulation des communications électroniques et des postes) et n’est pas obligé de fournir à ses concurrents les moyens techniques de la répliquer. D’autant que des offres similaires existent déjà. SFR propose la téléphonie illimitée à la maison depuis son réseau GSM et Neuf Cegetel, avec Twin, propose un modèle hybride Wifi-GSM. Reste qu’avec le protocole UMA, France Télécom a mis en place une technologie originale qui permet de passer sans interruption d’une communication Internet de chez soi à une communication GSM dans la rue.

Sources :

  • « France Télécom lance son téléphone fixe-mobile », Y. le G, Le Figaro, 26 septembre 2006.
  • « Avec son offre Unik, Orange évite le régulateur », G.C., La Tribune, 27 septembre 2006.

LAISSER UN COMMENTAIRE