France Télécom annonce l’arrivée de l’Internet très haut débit en France

366

Après l’annonce de Free, en septembre 2006, d’un investissement d’un milliard d’euros jusqu’en 2012 pour développer un réseau en fibre optique, France Télécom a confirmé le 15 décembre 2006, par l’intermédiaire de Didier Lombard, son PDG, le lancement d’une offre Internet très haut débit dès 2007, en mars pour Paris, en juin pour Lille, Lyon, Marseille, Poitiers et Toulouse. Les abonnés seront directement raccordés à la fibre optique (Fiber to the Home – FTTH) et bénéficieront d’un débit de 100 mégabits par seconde, contre actuellement 24 mégabits pour l’ADSL. L’intérêt de l’Internet très haut débit pour les particuliers, s’il n’est pas évident aujourd’hui, se précisera à mesure que les foyers s’équiperont en téléviseurs HD (haute définition) et que des programmes adaptés leur seront proposés.

A l’étranger, cette technologie plus coûteuse rencontre déjà le succès : au Japon, l’ADSL (14,5 millions d’abonnés en juin 2006) perd du terrain face à la fibre optique (6,3 millions d’abonnés, un chiffre en forte hausse) ; aux Etats-Unis, 6,1 millions de foyers étaient raccordés à la fibre optique dès septembre 2006 contre 4,1 millions en mars ; enfin, en Corée du Sud, le gouvernement souhaite que cinq millions de foyers soient abonnés à la fibre optique en 2007.

Source :

  • « France Telecom lance l’Internet très haut débit », Nathalie Brafman, Le Monde, 17-18 décembre 2006.

LAISSER UN COMMENTAIRE