Pays Bas : une fondation pour aider les « victimes de la presse »

460

Après avoir été soupçonné par les médias de malversations mafieuses et de trafic avec l’Irak de Saddam Hussein, sans qu’aucune preuve tangible n’ait été avancée, Hans Melchers, patron du groupe chimique Malchemie, a annoncé le 1er décembre 2006 la création de sa fondation d’aide aux victimes de la presse. La Fondation Hans Melcher (HMF) soutiendra sur le plan juridique les citoyens diffamés. L’objectif de HMF est d’améliorer la qualité du journalisme aux Pays-Bas et de s’opposer aux tabloïds. Dreis van Agt, ancien Premier ministre démocrate chrétien, et Job de Ruiter, ancien ministre de la justice, siègent au conseil d’administration de la fondation.

Il existe toutefois aux Pays-Bas un Conseil de presse, le RDVJ, lequel traite les plaintes du public et peut émettre des rectificatifs. La fondation HMF pourrait alors faire double emploi et même favoriser, comme le craint l’Association des journalistes néerlandais (NVJ), la systématisation des procès civils contre la presse, au point d’entraver la liberté d’expression dans les petites rédactions incapables d’assumer seules de longs et coûteux procès.

Source :

  • « Pays-Bas : les victimes des médias se rebiffent », Sabine Cessou, Libération, 12 janvier 2007.

LAISSER UN COMMENTAIRE