Après le téléphone IP, la télévision P2P version Skype

268

Initialement baptisée Venice Project, la télévision du futur imaginée par Niklas Zennström et Janus Friis, les fondateurs de Kazaa et de Skype, a finalement été dévoilée, le 16 janvier 2007, sous le nom de Joost. Il s’agit en fait d’un logiciel utilisant la technologie peer to peer qui permet une consommation délinéarisée de programmes de télévision, c’est-à-dire offrant à l’internaute la possibilité de créer sa propre programmation à partir d’un catalogue de films, de documentaires, de séries et de clips vidéo. Il ne s’agit donc pas d’une plate-forme d’échange de vidéos comme peuvent l’être YouTube ou DailyMotion, les internautes n’ayant pas la possibilité de mettre en ligne des contenus. Aussi Joost ne propose-t-il que des programmes pour lesquels un accord de diffusion a été obtenu, respectant de ce fait les droits de propriété intellectuelle le plus souvent bafoués sur les sites d’échange de vidéos.

Joost ne s’apparente pas, non plus, à une plate-forme classique de VOD ou à une chaîne de télévision en ligne. En effet, le recours au peer to peer limite fortement les coûts de diffusion, les utilisateurs apportant avec eux leur bande passante, ce qui permet en outre de bénéficier d’une meilleure qualité d’image avec affichage plein écran des programmes. Enfin, le logiciel Joost, en plus des possibilités offertes par le peer to peer, inclut un guide de programmes électroniques qui permet de se repérer à travers le catalogue proposé.

Pour constituer leur catalogue et rendre ainsi leur service attractif, Niklas Zennström et Janus Friis ont également mis en place un dispositif d’encryptage des vidéos interdisant leur piratage. Cet argument a semble-t-il forcé l’adhésion des détenteurs de droits qui partageront les revenus publicitaires générés lors de la diffusion de leurs programmes. Dans sa première version, le service est proposé gratuitement aux internautes et doit être financé par la publicité. Par les possibilités qu’il offre en matière de contrôle des contenus mis à disposition et de programmation à la demande, Joost concurrence tout à la fois les sites d’échange de vidéos menacés de procès en série et les télévisions traditionnelles qui proposent une programmation fixe.

Sources :

  • « Venice Project, la télé P2P des créateurs de Skype à l’essai », Philippe Richard, 01net., 19 décembre 2006.
  • « Joost crée la télévision à la carte », E.P., Les Echos, 9 février 2007.
  • « Joost, la web TV des fondateurs de Kazaa, signe avec un poids lourd audiovisuel », 01net., 21 février 2007.

LAISSER UN COMMENTAIRE