ProSiebenSat.1 devient le deuxième groupe audiovisuel en Europe

511

Après avoir pris le contrôle de ProSiebenSat.1 en décembre 2006 (voir le n° 1 de La revue européenne des médias, février 2007), les fonds Kohlberg Kravis Roberts (KKR) et Permira ont fait fusionner le géant allemand avec SBS Broadcasting qu’ils contrôlaient déjà depuis 2005. Le rachat de SBS Broadcasting par ProSiebenSat1 a été officialisé le 27 juin 2007 pour un montant de 3,3 milliards d’euros et crée ainsi le deuxième groupe audiovisuel européen derrière RTL Group, filiale de Bertelsmann.

En fusionnant avec SBS Broadcasting, ProSiebenSat.1 touchera 77 millions de foyers dans 13 pays grâce à 48 chaînes de télévision, dont 24 payantes, et quelque 22 radios. Fort de 30 % de parts de marché en Allemagne, avec notamment le navire amiral du groupe, la chaîne généraliste Sat1, ProSiebenSat.1 étend ainsi sa couverture en Europe, SBS Broadcating étant présent au Benelux, dans les pays scandinaves et en Europe de l’Est. Le nouveau groupe, qui conserve le nom de ProSiebenSat.1 et son siège social à Munich, représente désormais un chiffre d’affaires de 3,1 milliards d’euros. Cette fusion doit générer entre 80 et 90 millions d’euros de synergies par an à partir de 2010. Elle a conduit, dans un premier temps, à un premier plan de suppression de postes, notamment à Amsterdam dans les anciens bureaux de SBS.

Pour le nouveau groupe, qui ambitionne de dépasser le leader RTL Group, les restructurations sont loin d’être achevées. En effet, ProSiebenSat.1 est confronté à un recul de sa part d’audience en Allemagne, qui a chuté d’un point en 2006 à 29,4 %, notamment du fait de l’essoufflement de Sat1. Enfin, comme tous les grands opérateurs de télévision gratuite nationale, ProSiebenSat.1 est confronté au problème de la dépendance publicitaire sur son marché principal alors que les investissements des annonceurs migrent en partie vers d’autres médias. Bien que l’intégration de SBS diminue la dépendance de ProSiebenSat.1 au marché publicitaire allemand, elle n’empêchera pas une restructuration de la chaîne Sat1. Le processus est d’ailleurs lancé avec l’annonce d’une réduction d’effectifs, lors de l’assemblée générale du groupe en août 2007. Sat1, pour se renforcer, lance actuellement de nouveaux programmes.

Le groupe veut également devenir incontournable sur le marché de l’information télévisée en continu avec sa chaîne N24 qui bénéficiera d’un investissement de10 millions d’euros pour se moderniser.

Sources :

  • « ProSiebenSat.1 fusionne avec SBS Broadcasting », P.B., Le Figaro, 28 juin 2007.
  • « ProSibenSat1 nouveau géant européen des médias », Cécile Calle, Le Monde, 30 juin 2007.
  • « Le groupe ProSiebenSat.1 taille dans ses effectifs », IN. F., Les Echos, 18 août 2007.
  • « Les résultats et la stratégie de ProSienSat.1 salués par la Bourse », P.D., Les Echos, 23 août 2007.

LAISSER UN COMMENTAIRE