Internet plus indispensable que la télévision

556

Selon une étude réalisée en septembre 2007 et publiée par l’EIAA, organisme européen représentant les régies publicitaires interactives, 57 % des Européens utilisent régulièrement Internet, soit 169 millions de personnes réparties dans dix pays européens (Royaume-Uni, Allemagne, France, Espagne, Italie, Pays-Bas, Belgique, Norvège, Suède et Danemark). Les internautes européens passent en moyenne 11,9 heures par semaine sur Internet. Ce sont les Italiens qui surfent le plus, avec 13,6 heures, suivis des Suédois (13,0), Français (12,7), Norvégiens (12,6), Espagnols (12,3), Belges (12,2), Anglais (12,0), Danois (11,5), Allemands (10,7) et Hollandais (9,8). Dans les dix pays étudiés, l’étude dénombre 48,5 millions de « gros utilisateurs d’Internet », soit 29 % des internautes européens qui passent en moyenne plus de 16 heures en ligne par semaine.

Les trois pays qui comptent le plus grand nombre de gros utilisateurs d’Internet sont l’Italie avec 37 % de ses internautes, la Suède avec 36 % et la France avec 32 %. Le constat le plus marquant de cette étude porte sur la substitution de l’usage d’Internet à celui des autres médias, notamment chez les jeunes. Pour la première fois, les Européens âgés de 16 à 24 ans déclarent passer dorénavant plus de temps sur Internet que devant la télévision. Ils sont 82 % à utiliser Internet entre cinq et sept jours par semaine, contre seulement 77 % à regarder la télévision avec la même fréquence, soit une diminution de 5 % en un an. Les 16-24 ans passent également 10 % de temps en plus à surfer sur la Toile plutôt qu’à regarder le petit écran. Près de la moitié (48 %) déclarent que la diminution de leur consommation de télévision est une conséquence directe de l’usage d’Internet.

La croissance d’Internet en Europe s’explique également par son succès auprès des personnes âgées de plus de 55 ans dont le nombre a crû de 12 % depuis 2006, ainsi qu’auprès des femmes avec + 8 %.

La même étude « confirme la rapidité avec laquelle les consommateurs peuvent changer leurs habitudes en fonction des opportunités numériques qui leur sont offertes ». Internet est devenu un outil quotidien indispensable pour 83 % des internautes européens qui déclarent ne pas pouvoir vivre « sans au moins une activité en ligne » : 32 % ne peuvent pas se passer de messagerie électronique et 96 % pratiquent moins souvent une autre activité à cause d’Internet.

Après la recherche sur Internet (87 % de internautes) et la messagerie électronique (81 %), les réseaux sociaux se trouvent désormais au troisième rang des activités en ligne les plus populaires, avec 42 % des internautes qui communiquent de cette façon au moins une fois par mois.

Autre constat : « Les Européens ne peuvent plus se passer d’Internet, devenu incontournable pour l’information et le divertissement ». Ainsi, presque deux tiers (62 %) des internautes européens délaissent les autres médias en faveur d’Internet, avec 40 % qui disent regarder moins la télévision, 22 % écouter moins la radio et 28 % lire moins fréquemment les journaux. 65 % des internautes européens déclarent en effet consulter un site d’information en ligne au moins une fois par mois. Internet devient rapidement la plaque tournante de la consommation des médias pour les internautes européens, qui consomment de plus en plus magazines, journaux, radio et télévision par le biais du numérique.

Ainsi Internet est-il en train de bouleverser les habitudes des Européens. Si les jeunes Européens ont déjà placé Internet en tête, devant la télévision, celle-ci est talonnée de très près par Internet en termes de consommation pour toutes les tranches d’âge de la population. Tandis que le nombre de téléspectateurs européens demeure stable sur les trois dernières années (86 %), le nombre d’internautes utilisant Internet entre 5 et 7 jours par semaine a augmenté de 61 % depuis 2004, pour atteindre 75 %.

Sources :

  • « Shifting traditions : Internet rivalling TV in media consumption stakes », EIAA, 12th november 2007, eiaa.net/news
  • « Vivre sans Internet ? Impensable ! », EIAA, 5 décembre 2007, eiaa.net/news
  • « Internet détrône la télévision chez les jeunes européens », A. S.-D., Les Echos, 10 décembre 2007.

LAISSER UN COMMENTAIRE