L’accès au site du Wall Street Journal coûtera plus cher

1043

A l’instar du site du New York Times (voir le n°4 de La revue européenne des médias, automne 2007), l’accès au site du Wall Street Journal devait devenir gratuit. Rupert Murdoch, son nouveau propriétaire, avait annoncé ce changement radical de modèle économique en décembre 2007. Rupert Murdoch comptait ainsi augmenter l’audience du site en captant les internautes via les moteurs de recherche et misait sur la forte croissance du marché de la publicité en ligne. La décision a fait long feu. En janvier 2008, le patron de presse change de cap. Non seulement l’accès au site restera payant, mais il coûtera plus cher. Le choix initialement pris de la gratuité avait créé la surprise. Avec près de 800 000 abonnés, dont environ la moitié le sont depuis le lancement du site payant en 1996, le Wsj.com réalise 60 millions de dollars de chiffre d’affaires. Si la plupart des journaux d’information générale sont désormais disponibles gratuitement sur le Web, les quotidiens spécialisés dans l’information économique et financière conservent, quant à eux, des éditions en ligne payantes, et rémunèrent ainsi l’offre d’un contenu à forte valeur ajoutée, à l’instar du quotidien britannique Financial Times et des titres français Les Echos et La Tribune. Pour continuer à dégager des profits dans sa version gratuite, le Wsj.com aurait dû attirer près de 20 millions de visiteurs par mois contre 3 millions habituellement, alors que le quotidien le plus consulté sur le Web, le New York Times, compte 13 millions de visiteurs par mois. L’idée de modifier l’accès du site Web coïncidait-elle avec la volonté de faire du Wall Street Journal un titre au contenu plus généraliste comportant davantage de pages « politique » et « société », avec des articles plus courts ? Une façon de concurrencer le New York Times et son site gratuit.

Sources :

  • « Quand le payant devient gratuit », Edouard Laugier, Le Nouvel Economiste, 29 novembre 2007.
  • « Le site Internet du Wall Street Journal restera payant », avec AFP, lemonde.fr, 25 janvier 2008

LAISSER UN COMMENTAIRE