Le Danemark est en tête du classement des pays dont l’économie bénéficie le plus du développement des TIC

1287

Les technologies de l’information et de la communication sont un élément essentiel de la croissance économique d’un pays, selon une étude du World Economic Forum établissant un classement de 127 pays en fonction de leur niveau de développement et d’usage dans ce secteur. Onze pays européens figurent parmi les vingt premiers, y compris les trois premières places qu’occupent le Danemark, la Suède et la Suisse. La France est en 21e position.

Publiée en avril 2008, la 7e édition du Rapport mondial sur les technologies de l’information édité par le World Economic Forum (WEF) avec l’école de commerce international INSEAD démontre la corrélation entre le développement des technologies de l’information (TIC) et la croissance du PIB par habitant. A l’avenir, l’impact des TIC sur la croissance économique d’un pays devrait être de plus en plus grand puisqu’elles deviennent toujours davantage des outils indispensables à l’innovation. Les deux principales raisons évoquées sont, d’une part, le rôle des TIC dans l’élaboration d’outils de simulation utilisés pour la recherche appliquée dans de nombreux secteurs comme la biologie, l’industrie automobile ou aéronautique et, d’autre part, la place qu’elles ont prise dans les échanges et le partage des connaissances entre chercheurs et dans les relations de ces derniers avec les clients-utilisateurs de leurs produits.

Le classement des 127 pays étudiés est réalisé sur la base d’un indicateur, appelé « Networked Readiness Index » (NRI), construit à partir de 68 variables permettant d’évaluer l’efficacité de l’usage des TIC à travers l’étude du contexte général, commercial et réglementaire, dans lequel celles-ci s’inscrivent, ainsi que la qualité des infrastructures ; la capacité des acteurs – particuliers, entreprises et gouvernements – à en tirer parti et enfin, l’utilisation effective des TIC les plus récentes.

Avec un taux élevé de pénétration et de diffusion des TIC, les pays nordiques – le Danemark, la Suède, la Finlande, la Norvège et l’Islande –, sont classés parmi les dix premiers depuis sept ans grâce à plusieurs facteurs : l’attention particulière que ces pays portent à leur système éducatif basé sur des enseignements de qualité, une véritable culture de l’innovation doublée d’une tendance affirmée à la création et à la capacité d’adoption des TIC dans le secteur public comme dans le privé et enfin une économie et un environnement réglementaire propices.

Networked Readiness Index 2007-2008

La France a gagné deux places, passant du 23e rang en 2006-2007 au 21e en 2007-2008 grâce notamment, au faible prix d’accès Internet haut débit (ADSL ou Wi-Fi) pour lequel elle est classée 3e ainsi que pour la qualité de son enseignement scientifique supérieur (notamment les mathématiques), le travail de ses chercheurs, le nombre de ses ingénieurs ou encore l’usage des TIC par ses administrations. En revanche, la France est à la traîne pour le prix des communications mobiles, l’utilisation d’Internet à l’école et l’engagement du gouvernement en matière de TIC.

Les entreprises britanniques et allemandes font un meilleur usage d’Internet que les entreprises françaises. Le Royaume-Uni, à la 12e place, est reconnu pour son secteur financier et ses fonds de capital-risque. Tandis que l’Allemagne, 16e au classement général, occupe la première place pour la capacité d’innovation de ses entreprises et la qualité de leur production. Au sein de l’Europe des 15, la fracture Nord-Sud persiste : l’Espagne, l’Italie, la Grèce sont loin derrière, respectivement au 31e, 42e et 56e rang. Tandis que certains pays à l’est de l’Europe ont beaucoup progressé, selon l’indice NRI, à l’instar de l’Estonie (20e), la Slovénie (30e), la Lituanie (33e), la République tchèque (36e) et la Hongrie (37e). La Lituanie enregistre la plus forte progression en Europe gagnant six places au classement 2007-2008. La croissance et la compétitivité des pays se mesurent désormais à l’aune de leur « économie numérique ». Les réseaux ont envahi les sociétés tout entières et c’est aux gouvernements, aux entreprises et aux citoyens d’en faire un outil aussi pertinent que possible.

Sources :

  • « Global Information Technology Report 2007-2008 », World Economic Forum, weforum.org/gitr, April 8, 2008.
  • « Denmark Has World’s Best IT Networked Economy : WEF », Reuters in nytimes.com, April 9, 2008.
  • « Plus un pays développe et utilise les nouvelles technologies, plus il est performant et innovant », Annie Kahn, Le Monde, 10 avril 2008.
  • « Les technologies de l’information, clés de la performance économique », Sophie Fay, Le Figaro, 14 avril 2008.

LAISSER UN COMMENTAIRE