Spaceshifting

351

Expression anglaise. Visionnage à distance d’un programme, le spaceshifting représente l’équivalent, pour l’espace, de ce qu’est pour le temps le timeshifting. Le timeshifting permet déjà au téléspectateur de maîtriser la diffusion en direct d’un programme, grâce à un enregistreur numérique qui, lorsque la fonction pause est activée, stocke les données du programme visionné sur son disque dur afin de pouvoir en reprendre la lecture ultérieurement (voir n°2-3 de La revue européenne des médias, printemps-été 2007).

Le spaceshifting offre désormais la possibilité de retransmettre la diffusion d’un programme en direct sur un écran d’ordinateur ou d’un téléphone portable connecté à Internet, dans une autre pièce, dans une autre ville ou même dans un autre pays. Capté par un boîtier électronique directement à partir d’une antenne classique, d’un décodeur TNT ou satellite, d’une box ADSL ou encore d’un enregistreur numérique, le flux vidéo est réorienté -« redirigé »- vers Internet. Un logiciel de lecture spécifique doit être téléchargé sur l’appareil, ordinateur ou téléphone portable, qui sert alors de récepteur à distance. Ce nouvel équipement est déjà commercialisé en Asie, aux Etats-Unis, au Canada, au Royaume-Uni et en France.

LAISSER UN COMMENTAIRE