Ferme de serveurs

558

Centre de données regroupant un très grand nombre d’ordinateurs (serveurs), afin d’une part de stocker des données désormais mesurées en millions de milliards (petaoctets), et, d’autre part, d’améliorer la performance d’exécution pour une même tâche en répartissant les calculs sur plusieurs machines. Ces usines informatiques, dont la taille dépasse celle d’un stade de football, nécessitent des investissements compris entre 200 et 500 millions de dollars. Afin de stocker et gérer ces nombreuses applications et services, Google dispose d’une cinquantaine de fermes de serveurs dans le monde entier, aux Etats-Unis mais également en Europe, en Belgique et en France. Cette nouvelle forme d’industrie est grosse consommatrice d’énergie. Il faut en dépenser autant pour alimenter les machines que pour assurer leur refroidissement. La multiplication des fermes de serveurs à travers le monde permet également de remédier partiellement à la saturation du réseau Internet. Le développement de ces « centrales informatiques » est un enjeu majeur pour les géants du Net : elles contiennent déjà les données personnelles d’internautes du monde entier et elles correspondront à terme à l’externalisation des services informatiques de la plupart des entreprises de la planète. Les fermes de serveurs sont toutes aujourd’hui de nationalité américaine, elles sont la propriété de Google, Yahoo !, Microsoft, AOL.

LAISSER UN COMMENTAIRE