La TNT en Europe, l’autre télévision

607

Établie dans 23 pays de l’Union européenne d’ici à la fin de l’année 2009, la télévision numérique terrestre (TNT) renouvelle l’offre de programmes.

En 2008, le paysage audiovisuel européen s’est enrichi de plus de 200 nouvelles chaînes de télévision, sur un total de près de 5 600 chaînes auxquelles s’ajoutent 412 chaînes non européennes. L’année 2008 a été marquée par un essor spectaculaire de la TNT qui compte 535 chaînes dans 16 pays européens. Six pays sur 29 (Union européenne, plus la Croatie et la Turquie) ont cessé définitivement de diffuser en mode analogique : la Belgique (la Flandre), l’Allemagne, la Finlande, le Luxembourg, les Pays-Bas et la Suède. Selon la base de données Ma- vise, créée par l’Observatoire européen de l’audiovisuel pour la direction générale Communication de la Commission européenne, le taux de pénétration de la TNT dans les foyers est parmi les plus élevés en Finlande (54 %), Espagne (50 %), France (48 %), Royaume-Uni (37 %) et Italie (32 %). La croissance de la TNT se poursuit en 2009 avec le lancement de nouvelles chaînes prévu dans de nombreux pays comme la Slovénie, le Danemark, le Portugal, l’Irlande, la Pologne, la Grèce et la Slovaquie.

Réalisé par Mavise, le recensement des offres TNT montre le rôle important joué par le secteur public de l’audiovisuel dans le développement de la TNT en Europe. Dans 16 pays européens, la répartition entre chaînes publiques et chaînes privées sur le marché de la TNT est de 25% et 75 %, lorsque sur l’ensemble des chaînes européennes existantes dans 29 pays, tous modes de diffusion confondus, 7 % seulement sont publiques et 93 % sont privées. En Belgique flamande, la TNT relève exclusivement du secteur public de la télévision.

Cette répartition public/privé se retrouve dans l’offre de programmes. Comparée à l’ensemble des chaînes nationales de télévision européennes, la TNT propose davantage de chaînes généralistes (21 % contre 11 %), d’information (9 % contre 7 %) et de programmes culturels (13 % contre 8 %). Sont également disponibles des chaînes consacrées au sport, au cinéma et aux programmes jeunesse. En revanche, sont moins nombreuses sur la TNT les chaînes de téléachat, les chaînes pour adultes, ou encore les chaînes diffusant des programmes météo, religieux ou s’adressant à des minorités. Dans les pays où le secteur de l’audiovisuel est plus développé, l’Allemagne, la France, l’Italie, l’Espagne et le Royaume-Uni, un nombre plus important de chaînes nationales ou régionales est diffusé sur la TNT, tandis que dans les plus petits pays comme l’Estonie, la Lituanie et Malte, les chaînes internationales occupent près de 50 % du marché de la TNT. Avec ses nouvelles chaînes et ses nouveaux programmes, la TNT n’a pas fini de bouleverser les habitudes des téléspectateurs européens.

Source :

  • « La TNT s’affirme au sein du marché télévisuel européen », Base de données TV Mavise, Observatoire européen de l’audiovisuel, Communiqué de presse, Strasbourg, 1er avril 2009.

LAISSER UN COMMENTAIRE