ProSiebenSat. 1 cède N24 à ses dirigeants

527

Détenu depuis décembre 2006 à 88 % par les fonds d’investissement KKR et Permira, ProSiebenSat.1, qui a fusionné en 2007 avec SBS Broadcasting pour devenir le numéro 2 de la télévision en Europe derrière RTL Group (voir le n°4 de La Revue européenne des médias, automne 2007), rencontre depuis un an des difficultés liées à l’effondrement de ses recettes publicitaires. En Allemagne, le groupe a regroupé à Munich ses différentes activités et procédé à des réductions de postes, seule la chaîne d’information N24 ayant échappé à cette réorganisation. En vente depuis mai 2010, elle sera finalement cédée, après un accord intervenu le 16 juin 2010, à ses dirigeants, Torsten Rossman, ancien rédacteur en chef du Spiegel, ainsi qu’à Stefen Aust, qui détiendront chacun 26 % de la chaîne.

N24 perd près de 50 millions d’euros par an et ne pourra pas échapper à une restructuration, même si l’accord de cession avec ProSiebenSat.1 lui laisse une certaine marge de manœuvre. En effet, le groupe audiovisuel a assorti la cession de la chaîne et de sa filiale de production, Maz&More, à un contrat de livraison de contenus d’information par N24 aux chaînes câblées de ProSiebenSat.1 (Pro7, Sat1, Kabal Eins) jusqu’à 2016. Mas&More bénéficie, quant à elle, d’un contrat d’approvisionnement jusqu’en 2014. A terme, N24 devrait toutefois réduire de moitié son budget d’information, soit 72 postes sur un total de 200 employés pour la chaîne.

Source :

  • « ProSiebenSat.1 vend sa chaîne d’information N24 à la direction et à deux anciens du Spiegel », La Correspondance de la Presse, 17 juin 2010.

LAISSER UN COMMENTAIRE