Royaume-Uni : lancement d’un quotidien « light »

574

En deux ans, le groupe Independent Print Limited (IPL), contrôlé par l’oligarque russe Alexandre Lebedev, a racheté trois titres de la presse britannique pour 1 livre symbolique : l’Evening Standard (75 % du capital), propriété du Daily Mail and General Trust (DMGT) en janvier 2009, The Independent et son édition dominicale, The Independent on Sunday vendu par Independent News and Media (INM) en mars 2010. Devenu gratuit en octobre 2009, quelques mois après son rachat, l’Evening Stantard, fondé en 1827, est passé d’une diffusion de 120 000 exemplaires au prix de vente de 50 pences à un tirage d’environ 700 000 exemplaires en 2010, entraînant la disparition de deux de ses concurrents gratuits, London Paper et London Lite. Quant à The Independent, le « Libération anglais », lancé en 1986, sa diffusion, voisine des 400 000 exemplaires dans les années 1990, n’a cessé de chuter et dépassait à peine les 180 000 exemplaires en 2010.

En octobre 2010, le milliardaire russe et homme de presse, propriétaire du magazine d’investigation moscovite Novaya Gazeta, a lancé un quotidien payant au Royaume-Uni, où un tel événement n’était pas arrivé depuis vingt-cinq ans. Vendu 20 pences (20 centimes d’euro), ce tabloïd de 56 pages est destiné aux lecteurs pressés. Une « matrice de l’actualité » résume sur ses deux premières pages les événements du jour en quelques lignes et colonnes. Baptisé i, comme Independent, ce quotidien sans rédaction propre présente en fait une version allégée du quotidien repris cette année par Alexandre Lebedev, version à laquelle collaborent ses journalistes : ce qui laisse craindre le pire pour l’avenir du frère aîné, The Independent… Le lancement d’un quotidien payant sur le marché de la presse papier britannique, qui a perdu 6 % de sa diffusion en 2010, à 10 millions d’exemplaires par jour, n’en constitue pas moins un pari. Cependant, il n’est pas aussi risqué que celui du groupe News International de Rupert Murdoch, consistant à passer au tout-payant sur les sites web des quotidiens d’information généralistes britanniques, The Times et The Sunday Times, afin d’enrayer la chute des ventes papier et de récupérer ainsi une partie des recettes publicitaires générées par Internet.

Sources :

  • « La presse londonienne, nouvelle aire d’influence des oligarques russes », Libération, 9 novembre 2009.
  • « L’oligarque russe Alexandre Lebedev rachète “The Independent” pour 1 livre », Marc Roche, Le Monde, 27 mars 2010
  • « GB : le milliardaire russe Lebedev lance un nouveau quotidien, un pari osé », AFP, tv5.org, 26 octobre 2010.

LAISSER UN COMMENTAIRE