PQN : les banques, acteurs du marché

582

En entrant au capital du groupe La Voix du Nord, le Crédit Agricole Nord de France donne au groupe de presse les moyens de se développer dans le numérique et de mettre en place une politique de croissance externe. Le Crédit Agricole SA fait de son côté une entrée remarquée dans la radio Skyrock. Quant au Crédit Mutuel, qui contrôle le plus grand pôle de presse quotidienne régionale en France, il pourrait être tenté par une cession de ses actifs, à défaut de synergies fortes entre ses différents titres.

Alors que le Crédit Mutuel s’est imposé comme le principal acteur de la presse quotidienne régionale d’information en France, avec le contrôle du pôle Est Bourgogne Rhône-Alpes et du groupe Est Républicain (voir REM, n°17, p.70), le Crédit Agricole, directement ou par l’intermédiaire de ses filiales régionales, s’impose à son tour comme l’une des banques françaises grandement impliquées dans le secteur de l’information et des médias.

Le 22 février 2011, le Crédit Agricole Nord de France a annoncé prendre 25 % du capital de Voix du Nord Investissement (VNI), structure de contrôle du groupe Voix du Nord, détenue depuis 2005 à 95 % par le groupe belge Rossel. VNI détient 66 % du groupe La Voix du Nord, à côté d’Aude Jacques-Ruettard, petite-fille de Robert Hersant (20 %) et des actionnaires historiques (14 %). L’accord de partenariat avec le groupe La Voix du Nord prévoit également que le Crédit Agricole Nord de France pourra monter jusqu’à 35 % de groupe La Voix du Nord dans les cinq années à venir.

Le groupe La Voix du Nord n’est pas déficitaire et n’a pas besoin de se refinancer. Il a réalisé en 2009 un chiffre d’affaires de 206 millions d’euros, passé à 238 millions d’euros en 2010, pour un bénéfice de 20 million d’euros, grâce à l’intégration du Courrier Picard racheté un an plus tôt (voir REM n°12, p.17). L’opération permet donc au groupe Rossel de se désengager d’une partie de ses actions tout en restant majoritaire, avec 70 % de VNI. Cet apport d’argent au groupe La Voix du Nord doit notamment lui permettre d’investir, tout en comptant sur des synergies dans le numérique, le Crédit Agricole Nord de France contrôlant le site local d’annonces immobilières, www.lavoiximmo.com, leader dans le Nord-Pas-de-Calais. La banque a d’ailleurs justifié sa montée au capital du groupe La Voix du Nord, qu’elle soutient depuis très longtemps, par sa volonté d’accompagner le développement économique et social de la région où elle est positionnée.

Le groupe La Voix du Nord contrôle au total cinq quotidiens (La Voix du Nord, Nord Eclair, Courrier Picard, Nord Littoral, le gratuit Direct Lille Plus), des hebdomadaires locaux et la chaîne régionale Wéo. Avec l’arrivée du Crédit Agricole Nord de France dans son capital, le groupe entend poursuivre, grâce à des investissements, son développement dans le numérique et, selon les occasions qui se présenteront, s’emparer de nouveaux supports, soit dans la presse quotidienne régionale si une continuité géo- graphique permet d’envisager des synergies, comme l’offre infructueuse sur Le Parisien en novembre 2010 (voir REM, n°17, p. 63), soit dans la radio, seul média manquant au groupe pour proposer aux annonceurs une offre complète de supports dans la région. Cette stratégie s’est traduite, dès le mois d’avril 2011, par l’annonce d’un investissement important de 15 millions d’euros dans le numérique. Un nouveau système d’information adapté à la production de contenus multimédias sera mis en place, pour 5 millions d’euros, dont 65 % financés par le groupe La Voix du Nord et 35 % par le groupe Rossel, et décliné pour l’ensemble des titres du groupe. Il constitue le prélude à une réorganisation qui verra les rédactions de La Voix du Nord et Nord Eclair fusionnées, en 2012, avec des informations communes pour le sport ou les informations générales, les rédactions des deux quotidiens conservant le suivi de leur actualité locale. Le siège social de Lille sera également rénové pour accueillir une plus grande rédaction.

Parallèlement à l’investissement du Crédit Agricole Nord de France dans le groupe La voix du Nord, Crédit Agricole SA, propriétaire d’Uni Editions, groupe de presse magazine florissant grâce notamment à Santé Magazine, Détours en France ou le Bottin Gourmand, a annoncé, le 20 avril 2011, son intention de prendre 30 % du capital de la radio Skyrock, le fonds Axa étant vendeur de sa participation. Médiatique, l’opération a surtout permis au fondateur de la radio, Pierre C. Bellanger, de conserver son poste de PDG de Skyrock, remis en cause par les anciens actionnaires.

A l’inverse du Crédit Agricole, le Crédit Mutuel, leader de la presse quotidienne régionale en France, pourrait être tenté par une cession de ses actifs, faute de pouvoir créer les synergies attendues du regroupement des titres qu’il a rachetés et qui appartenaient auparavant à des groupes distincts. Alors que le Crédit Mutuel s’apprête à prendre le contrôle total du groupe Est Républicain, il a annoncé, le 24 février 2011, son intention de mettre en vente Le Républicain Lorrain racheté en 2007, justifiant la cession par une absence de confiance entre les rédactions du titre et la banque. Or des synergies étaient possibles entre L’Est Républicain et Le Républicain Lorrain, qui partagent le même territoire. En menaçant de se séparer du Républicain Lorrain, qui se trouverait isolé parmi les quotidiens concurrents du Crédit Mutuel, la banque indique que la constitution d’un groupe de presse intégré entre les différentes entités rachetées par le Crédit Mutuel est désormais à l’ordre du jour, faute de quoi un retrait du Crédit Mutuel serait possible.

Sources :

  • « Le groupe La Voix du Nord et le Crédit Agricole Nord de France nouent une alliance stratégique dans leur région », Communiqué de presse Groupe La Voix, 22 février 2011.
  • « Le Crédit Agricole entre au capital de La Voix du Nord », Nicole Buyse, Les Echos, 23 février 2011.
  • « Le Crédit Agricole prend 25 % de La Voix du Nord », Paule Gonzalès, Le Figaro, 24 février 2011.
  • « Le Républicain Lorrain mis en vente », Le Figaro, 25 février 2011.
  • « Le Crédit Agricole prend 25 % de La Voix du Nord », La Tribune, 23 février 2011.
  • « Réorganisation en vue dans le groupe La Voix du Nord », Nicole Buyse, Les Echos, 18 avril 2011.
  • « Skyrock : le Crédit Agricole chevalier blanc de Bellanger », Nathalie Silbert et Réjane Reibaud, Les Echos, 21 avril 2011.
  • « Le Crédit Agricole a discrètement créé un groupe de presse très rentable », Sandrine Bajos, La Tribune, 3 mai 2011.

LAISSER UN COMMENTAIRE