Une majorité d’internautes européens lisent la presse en ligne, sauf en France

450

 Le pourcentage des ménages de l’Union européenne ayant un accès haut débit à Internet est passé de 30 % en 2006, à 57 % en 2009, pour atteindre 72 % en 2012, d’après Eurostat, service chargé de l’information statistique de la Commission européenne.

Les pays dont la proportion des ménages disposant d’une connexion haut débit est la plus forte sont la Suède (87 %), suivie du Danemark (85 %), de la Finlande (85 %), des Pays-Bas (83 %), de l’Allemagne (82 %) et du Royaume-Uni (80 %). Au bas de la liste figurent l’Italie (55 %), la Bulgarie (51 %), la Grèce (51 %) et enfin, la Roumanie (50 %).

Si les usages liés à Internet se sont largement répandus au sein de la population de l’Union européenne, certaines activités ne suscitent pas un intérêt égal pour tous les pays. Ainsi, 61 % des internautes européens lisent la presse en ligne, 52 % communiquent sur les réseaux sociaux et seulement 9 % ont déjà créé un site web ou un blog.

La France connaît le plus faible pourcentage d’internautes qui lisent l’information en ligne, soit 38 %, alors que la Lituanie et l’Estonie enregistrent les taux les plus élevés, supérieurs à 90 %.

C’est au Portugal que les internautes sont les plus nombreux à communiquer par les réseaux sociaux, soit 75 %, contre seulement 35 % en République tchèque, 40 % en France et 42 % en Allemagne. Moins de dix pays ont une proportion d’internautes créateurs de sites web ou de blogs supérieure à la moyenne européenne avec, en tête, les Pays-Bas et la Hongrie, respectivement 17 % et 16 %.

REM 25 p36

Source :

  • « Accès et utilisation d’Internet en 2012 », communiqué de presse 185/2012, Eurostat, ec.europa.eu/eurostat, 18 décembre 2012.

LAISSER UN COMMENTAIRE