… et ils passent un peu moins de temps devant leur téléviseur

811

De janvier à juin 2013, la durée d’écoute quotidienne de la télévision en France a perdu 4 minutes par rapport à l’année précédente sur la même période, soit 3 h 55 contre 3 h 59, selon l’étude d’Eurodata TV-Médiamétrie ; alors que le temps passé devant le petit écran a augmenté dans presque tous les pays d’Europe, comme aux Etats-Unis, où elle atteint 4 h 53 (+4 min). La consommation de la télévision a augmenté aux Pays-Bas (3 h 21 soit +3 min), en Espagne (4 h 16 soit +2 min) et en Italie (4 h 32 soit +4 min). Seul le Royaume-Uni, comme la France, enregistre une baisse de la durée quotidienne de la télévision (3 h 58, soit -2 min).

Depuis de nombreuses années, la durée d’écoute quotidienne de la télévision augmentait régulièrement en France, comme partout dans le monde. Cependant, à l’heure de la télévision délinéarisée, cette baisse au cours du premier semestre 2013 pourrait bien être significative d’une tendance irréversible que semblent emprunter, les premiers, les plus jeunes téléspectateurs. Aux Etats-Unis et dans de nombreux pays européens, les 15-34 ans consacrent moins de temps à la télévision, à l’exception des jeunes néerlandais (+5 min). En France, cette baisse atteint 12 minutes, soit une durée quotidienne de 2 h 42 par jour. Selon Médiamétrie, les 15-24 ans regardent désormais les programmes de télévision, en direct ou en différé, sur un écran d’ordinateur, pendant 15 minutes par jour. Aux Etats-Unis, les 18-34 ans consacrent déjà plus de temps aux services de vidéo à la demande qu’aux chaînes de télévision.

L’institut de sondages Ipsos indiquait en janvier 2013 que les jeunes français âgés de 13 à 19 ans passent 13 h 30 par semaine sur le web contre 11 h 15 devant la télévision et 80 % d’entre eux consultent un site de partage vidéo. Pour Eric Scherer, directeur de la prospective à France Télévisions, « il y a bien un désengagement vis-à-vis de la télé de cette génération qu’on nomme “C” comme connectée, ou “millénium“, ou “mobile native“. Or aucun média n’a survécu à la désaffection des moins de 25 ans ».

Sources :

  • « Les ados et la télévision : “Non merci, je vais sur l’ordi” », Pascale Krémer, Le Monde, 25-26 août 2013.
  • « Les Français ont moins regardé la télévision sur les six premiers mois de l’année », Fabienne Schmitt, Les Echos, 27-28 septembre 2013.
  • « La durée d’écoute de la télévision augmente avec les contenus connectés selon une étude d’Eurodata TV Worldwide-Médiamétrie, La Correspondance de la Presse, 27 septembre 2013.

LAISSER UN COMMENTAIRE