La musique s’écoute en streaming et sur smartphone

101

Une étude réalisée par Ipsos pour la Fédération internationale de l’industrie phonographique révèle l’ampleur du changement dans les modes d’accès et d’écoute de la musique.

Dans treize pays* qui représentent 84 % du marché mondial de la musique enregistrée, 7 internautes sur 10 – âgés de 16 à 64 ans – consomment de la musique légalement en 2016 (CD, vinyles, fichiers numériques, services de streaming, vidéos musicales). Près de la moitié des internautes (48 %) ont payé pour écouter de la musique. Près de 4 internautes sur 10 (37 %) utilisent un service de streaming audio en 2016 et la moitié d’entre eux (18 %) ont souscrit une formule payante (+ 20 % en un an). Le streaming audio est particulièrement plébiscité par les 16-24 ans (62 %) et un tiers (32 %) d’entre eux utilise un service payant (+ 39 % en un an). À noter que le taux de pénétration d’internet au sein de la population des pays étudiés est en moyenne de 80 %, à l’exception de l’Italie (60 %), du Brésil et du Mexique (50 %).

graphs02_usages_r40

graphs02_usages_r401

Le smartphone, terminal d’accès privilégié

En moyenne, sur les treize pays étudiés, 55 % des internautes écoutent de la musique sur un smartphone en 2016 (+ 10 %). C’est également le terminal choisi par plus de 75 % des abonnés aux offres payantes en ligne de Spotify et Deezer. Cependant, plus de 60 % des internautes ayant choisi l’écoute gratuite, avec de la publicité, sur ces sites utilisent un ordinateur. Les États-Unis, le Japon et la France sont les pays où le nombre d’utilisateurs d’un téléphone portable pour écouter de la musique a augmenté de façon significative en 2016 (respectivement + 29 %, + 26 % et + 12 %).

graphs02_usages_r402

Totalisant plus d’un milliard d’utilisateurs dans le monde, la plate-forme vidéo YouTube est utilisée pour écouter de la musique par 82 % des internautes interrogés dans les treize pays étudiés : 91 % en Italie et en Espagne, 86 % en France, 81 % en Grande-Bretagne, 80 % en Allemagne. Cette pratique concerne plus largement encore les 16-24 ans (93 %) et les 25-34 ans (87 %). L’usage du streaming vidéo pour écouter de la musique est motivé par la gratuité pour près de la moitié (49 %) des streamers vidéo.

En 2016, plus d’un tiers (35 %) des internautes interrogés écoute de la musique de façon illégale, une pratique qui concerne 55 % des 16-24 ans et 46 % des 25-34 ans. En outre, 30 % des internautes utilisent désormais le stream ripping (téléchargement à partir d’une diffusion en streaming). Nouvelle menace pour l’industrie de la musique, ce mode de piratage séduit déjà 49 % des 16-24 ans et 40 % des 25-34 ans.

*Enquête menée dans treize pays (États-Unis, Canada, Grande-Bretagne, France, Allemagne, Espagne, Italie, Suède, Australie, Japon, Corée du Sud, Brésil et Mexique), entre avril et mai 2016, auprès de 900 internautes par pays, âgés de 16 à 64 ans (sauf Mexique : 16-50 ans). Les internautes de 13 à 15 ans ont également été interrogés.

Source :

  • Les consommateurs de musique aujourd’hui. Panorama 2016, Ipsos/IFPI, snepmusique.com, septembre 2016.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE