Informations en ligne : « Je l’ai vu sur Facebook »

72

 

Les plates-formes internet retirent davantage de crédit de la distribution des informations que les médias eux-mêmes, qui en sont pourtant les producteurs, selon une enquête menée auprès des internautes britanniques entre mars et avril 2017 et publiée par le Reuters Institute for the Study of Journalism.

POUR UNE INFORMATION DÉTERMINÉE, POURCENTAGE D’INTERNAUTES SE SOUVENANT DU CHEMIN D’ACCÈS UTILISÉ

POUR UNE INFORMATION DÉTERMINÉE, POURCENTAGE D’INTERNAUTES SE SOUVENANT DU MÉDIA D’INFORMATION CONSULTÉ EN LIGNE

  • Selon le chemin d’accès utilisé

  • Selon le média

  • Selon l’attention portée à la lecture d’un article

la-rem-graph3 2La BBC et The Guardian sont très présents sur les réseaux sociaux, tandis que les lecteurs du Mail Online, plus âgés, accèdent plus volontiers au site directement ou par l’intermédiaire d’un courrier électronique.

N.B. Moteurs de recherche : sont prises en compte uniquement les requêtes par mots clés pour trouver une information précise, à l’exclusion des requêtes pour un média en particulier.

  • Selon l’âge

 

  • Selon le type d’article
    (via les moteurs de recherche et les réseaux sociaux)

  • Selon le sujet (via les réseaux sociaux)

 

Remarque : en août 2017, Facebook annonçait la généralisation prochaine de l’affichage du logo des médias à tous les articles consultés sur la plate-forme.

Source :

  • d’aprés « I Saw the News on Facebook », Brand Attribution when Accessing News from Distributed Environments, Antonis Kalogeropoulos and Nic Newman, Digital News Project 2017, Reuters Institute for the Study of Journalism, University of Oxford, 2017.

Enquête menée à partir du panel YouGov’s PULSE, entre le 13 mars et le 10 avril 2017, auprès de 6 811 internautes britanniques actifs ayant accepté le suivi de leur navigation depuis un ordinateur. Les sites d’information britanniques sélectionnés pour cette étude sont extraits du palmarès des 20 premières sources d’information établi dans le Digital News Report 2017 publié par le Reuters Institut for the Study of Journalism.

LAISSER UN COMMENTAIRE