Premier forum des lanceurs d’alerte au Mucem à Marseille

83

25 Janvier 2018, Manifestation organisée par le musée et le collectif citoyen Marseille en commun, témoignages :

  • Le lanceur d’alerte américain Edward Snowden (via un appel vidéo depuis la Russie) exhorte le public : « Faites pression sur vos gouvernements. Voulez-vous une Europe qui soutient la politique de Donald Trump après celle de Barack Obama dans sa guerre aux lanceurs d’alerte ? Une Europe pour qui les droits de l’homme ne sont plus qu’un patrimoine historique ? Ou une Europe qui protège ceux qui sont vulnérables aujourd’hui ? »
  • Poursuivi pour diffamation par les groupes Suez et ArcelorMittal pour avoir diffusé des vidéos sur internet montrant son travail de déversement de produits toxiques dans la nature près de Florange en Moselle, Karim Ben Ali témoigne : « Depuis, j’ai eu des problèmes de couple, une dépression. Je suis au RSA et n’arrive plus à retrouver du travail. » Sous les applaudissements de la salle comble, il confie que c’est « la première fois que des gens me montrent que j’ai fait quelque chose de bien. »
  • Membre de l’association Transparency International, Nicole Marie Meyer déclare : « Nous avons obtenu un statut parmi les plus avancés du monde », faisant référence à la loi Sapin 2 du 9 décembre 2016 (voir La rem n°41, p.13) laquelle prévoit notamment que le signalement d’une alerte devra être porté à la connaissance du supérieur hiérarchique. « Si je possède une alerte d’intérêt général, quelle est la logique de la soumettre d’abord à l’expertise interne ?, conteste un participant. Dans l’affaire Lactalis, l’information était disponible depuis plusieurs mois dans l’entreprise. »
  • Eurodéputée, Virginie Rozière, à l’initiative du rapport sur la protection des lanceurs d’alerte voté au Parlement européen en octobre 2017, explique, quant à elle, qu’il constitue « une injonction à la Commission pour qu’elle promeuve une loi contraignante prenant en compte la fragilité du lanceur d’alerte face à des structures qui ont les moyens d’un long combat. […]Seule la mobilisation des citoyens permettra d’y arriver, car les États sont réticents. »

Source :

  • Extraits de « La solitude du lanceur d’alerte », Marseille, correspondance, Gilles Rof, Le Monde, 10 février 2018.

LAISSER UN COMMENTAIRE