Silver-surfer

    Le silver-surfer est un internaute âgé de plus de 50 ans. Au nombre d’environ 12 millions en France, les silver-surfers représentent près du tiers de la population internaute au premier trimestre 2011, contre un quart il y a cinq ans, selon Médiamétrie.

    Pour le silver-surfer, Internet est avant tout un outil pratique. Il l’utilise en premier lieu pour communiquer avec ses proches. Près de 9 sur 10 silver-surfers (87,5 %) se servent de la messagerie électronique. L’autre activité favorite des internautes âgés de plus de 50 ans est la gestion de leur budget. Avant de se décider à acheter, les deux tiers d’entre eux prennent des renseignements sur Internet et comparent les prix. Ils sont également 6 sur 10 à utiliser les services en ligne de leur banque. En revanche, un tiers seulement des silver-surfers regardent des vidéos sur Internet, et 1 sur 10 écoute de la musique en ligne.

    Des pratiques qui sont à l’opposé de celles des internautes de moins de 25 ans, les digital natives, pour lesquels Internet est surtout un instrument de divertissement. Plus de 9 millions d’internautes de moins de 25 ans constituent un quart de la population internaute totale, en France, au premier trimestre 2011, contre un tiers il y a cinq ans, soit une évolution inverse à celle des silver-surfers, selon l’Observatoire des usages internet de Médiamétrie. Les jeunes internautes sont proportionnellement moins nombreux (77 %) que les internautes les plus âgés à utiliser la messagerie électronique pour communiquer. Si les représentants de ces deux générations d’internautes communiquent par Internet, les moins de 25 ans privilégient la messagerie instantanée et le Web social : deux tiers chattent et 85 % sont inscrits sur un réseau social. Internet est surtout une source de divertissement pour les internautes de moins de 25 ans, contrairement à leurs aînés : les trois quarts parmi eux regardent des vidéos et près de la moitié écoute de la musique en ligne.

    Voir aussi : ATAWAD

    REM N° 18-19, Printemps-été 2011

    PARTAGER
    Article précédentDigital mum
    Article suivantAtawad
    Ingénieur d’études à l’Université Paris 2 - IREC (Institut de recherche et d’études sur la communication)

    LAISSER UN COMMENTAIRE