1

En France, le déploiement de l’IPv6 reste insuffisant

L’autorité de régulation des télécoms craint des « risques de dysfonctionnement » si les prestataires de l’internet – en priorité les opérateurs et les hébergeurs – ne révisent pas à la hausse leur objectif de migration de leurs équipements vers le protocole IPv6.

L’Internet Protocol (IP) permet l’identification de chaque appareil par une adresse unique et assure la compatibilité entre les terminaux sur le réseau mondial (voir La rem n°40, p.24). Passer de l’Internet Protocol version 4 (IPv4) à la version 6 (IPv6) répond à l’inflation constante du nombre de terminaux sur inter­net, liée à la variété grandissante des usages ainsi qu’au déploiement de l’internet des objets. En l’état, ces phénomènes entraîneront, outre la pénurie prévisible d’adresses, des dysfonctionnements d’internet dus à l’incompatibilité des deux protocoles, tels que l’impossibilité d’accéder à certains sites ou de les identifier.

Opérationnel depuis 1983, l’IPv4 offre une capacité de 4,3 milliards d’adresses internet. Or, les principaux opérateurs – Bouygues Telecom, Free, Orange et SFR – n’ont plus de marge de manœuvre depuis juin 2018, ayant épuisé, en moyenne, plus de 90 % de leur stock d’adresses IPv4. En Europe, la fin de l’adressage IPv4 date de novem­bre 2019. À la version 6 de l’Internet Protocol, dont les spécifications ont été définies en 1998, correspond une capacité infinie d’adressage, notamment pour l’IoT : 667 millions d’adresses pour chaque millimètre carré de surface terrestre. Au sein de l’Europe, certains pays sont plus en avance que d’autres. Passée du 10e au 6e rang mondial en 2021, et 4e en Europe, la France approche un taux d’utilisation de l’IPv6 égal à 50 %, un score, au regard de l’Arcep (Autorité de régulation des communications électroniques, des postes et de la distribution de la presse), loin d’être suffisant pour répondre à cet « enjeu majeur de compétitivité et d’innovation ».

Sources :

– « Transition vers IPv6 », communiqué de presse, Arcep, arcep.fr, 29 novembre 2021.

– « Statistiques IPv6, sur le top 100 des pays en nombre d’internautes », arcep.fr, 7 décembre 2021.