Articles & chroniques

À propos d’un fait ou d’un événement de l’actualité récente, les articles ou les chroniques engagent une réflexion sur la signification qu’il revêt, assortie des commentaires qu’il est susceptible d’appeler. Articles et chroniques entendent ainsi ouvrir un débat, sinon prolonger ou enrichir une controverse.

Les 20 ans de l’Observatoire européen de l’audiovisuel

L’Observatoire européen de l’audiovisuel créé, en 1992 sous les auspices d'Eureka Audiovisuel en tant qu’accord partiel du Conseil de l’Europe, a récemment fêté ses vingt ans en organisant à Strasbourg une conférence sur le thème de la concentration des médias. La mission de cet organisme public de collecte et de diffusion d’informations et de données sur l'industrie audiovisuelle de ses 39 Etats membres est d’améliorer la transparence du secteur audiovisuel au bénéfice des professionnels. Wolfgang Closs, directeur exécutif de l’organisme, depuis 2000, donne son point de vue à Olga D. Kliamaki, expert, responsable, entre 1991 et 1993, de la mise en place de l’Observatoire européen de l’audiovisuel. Quel bilan dressez-vous...

Internet, de la nétiquette à la confrontation planétaire

Le 12 mars 2018, les États-Unis ont bloqué le rachat de Qualcomm par Broadcom à la suite d’un avis négatif du Committee on Foreign Investment into the United States (CFIUS). Ce rachat serait une menace à la sécurité nationale, un critère décisif pour le CFIUS (voir La rem n°49, p.101). La technologie s’est imposée alors, et de manière évidente, comme un élément central dans la confrontation entre les États-Unis et la Chine. Alors que la multiplication des taxes sur les importations semblait limiter cette confrontation à un problème portant d’abord sur le déséquilibre de la balance commerciale entre les deux premières puissances économiques mondiales, le blocage d’opérations en lien avec des...

Le livre sur le Web. Le monde des livres à l’épreuve...

Le livre imprimé est-il sur le point de disparaître au profit du livre numérisé ? Les éditeurs de livres, comme les éditeurs de revues ou de journaux vont- ils vivre dans les mois et les années qui viennent le même cauchemar que connaissent aujourd’hui les majors du disque, confrontés à l’essor spectaculaire des services en ligne, accessibles depuis n’importe quel terminal, fixe ou portable ? Enfin, le livre, tel que nous le connaissons depuis son invention, dès les premiers siècles de notre ère, fondement primordial et premier symbole de notre culture, voire de notre civilisation, n’est-il pas condamné à s’effacer, et même à disparaître, au profit d’un vaste marché...

Le président et la presse. Retour à l’ancien monde

Interview d’Alexis Lévrier, historien du journalisme et maître de conférences à l’université de Reims – Propos recueillis par Françoise Laugée. Jupiter et Mercure, c’est le titre de votre dernier ouvrage, le deuxième consacré aux rapports équivoques entre le pouvoir politique et les journalistes en France. Cet intitulé mérite une explication. Jupiter renvoie, bien entendu, à Emmanuel Macron lui-même. Mais en réalité, ce terme a souvent été utilisé depuis l’avènement de la Ve République pour désigner de manière plus générale un pouvoir présidentiel incarné, vertical et centralisé. Au cours des années 1960, le mot a, par exemple, servi à désigner le général de Gaulle, en France comme à l’étranger. Deux décennies plus tard, cette référence...

S’informer à l’ère numérique

Une étude financée par l’agence nationale de la recherche (ANR)*. Interview de Josiane Jouët qui a dirigé les enquêtes qualitatives. Propos recueillis par Francis Balle. Quels sont, aujourd'hui, les médias d'information que l'on dit « numériques » ? Le qualificatif « numérique » se rapporte au contenu des médias (texte, image et son) qui est numérisé et accessible via un ordinateur, un smartphone, une tablette ou un téléviseur connecté. Comme tous les médias traditionnels sont désormais accessibles par l’internet et disposent d’applications pour le smartphone, ils se transmuent, sur ces supports, en médias numériques. Il faut, évidemment, y inclure les médias natifs du web, comme les sites d’information Mediapart et Rue89, les sites...

Les communs : la théorie du milieu

Le capitalisme numérique ravive paradoxalement la philosophie du partage L’histoire de la théorie des communs Les communs à l’ère du numérique L’entrée des communs dans le débat public français, à défaut de loi Empowerment et la responsabilité d’agir Le capitalisme numérique ravive paradoxalement la philosophie du partage A la mesure de la place qu’elle occupe dans les médias, « l’économie de partage » (sharing economy) ou « économie collaborative » est devenue une expression courante. Pas un jour sans que soit publiée une chronique sur ce sujet, auquel est désormais associée la notion de « communs ». Dans une société fragilisée par les bouleversements majeurs liés à l’impact de la numérisation sur l’ensemble des secteurs...

Parler de ville intelligente a-t-il un sens ? Pour une ville-métabolisme

Interview de Philippe Chiambaretta – Propos recueillis par Françoise Laugée Vous êtes architecte et urbaniste, également ingénieur des Ponts et Chaussées et diplômé du MIT. Au sein de votre agence PCA, fondée en 2000, vous avez lancé le projet STREAM auquel collaborent des architectes mais aussi des philosophes, géographes, biologistes ou artistes… Expliquez-nous votre démarche. L’architecture m’a permis de réunir des savoirs différents selon une approche pluridisciplinaire du métier. C’est la raison pour laquelle j’ai fondé STREAM, un programme de recherche conçu pour prendre de la hauteur et m’imposer une discipline intellectuelle. STREAM instaure une réflexivité par rapport à la pratique constructive de l’agence. Autour de cycles d’exploration thématique, une réflexion est menée avec des...

Du fact checking au fake checking

Naissance du fact checking Crise de confiance dans l’information et fake media De la banalisation des fausses nouvelles et du renouvellement du fact checking Des dispositifs anti-fake news La campagne qui a conduit au vote britannique en faveur du Brexit, le 23 juin 2016, ainsi que la campagne présidentielle américaine qui a consacré Donald Trump le 8 novembre 2016 ont, à elles deux, donné une importance sans pareille à la question des fausses nouvelles, des mensonges, ou encore de la « post-vérité », si l’on entend par cette notion toute affirmation fausse mais qui n’a pas encore été soumise au test de réalité. Deux exemples suffisent pour saisir ce qu’est la post-vérité. Dans l’affaire du...

Droits voisins et rémunération des éditeurs : les rapports duplices des plateformes et de la presse

L’affaire semblait entendue : s’il avait opposé une clause d’opt-in aux éditeurs en Allemagne (voir La rem n°28, p.6) puis avait préféré fermer Google Noticias en Espagne, le géant de la recherche en ligne allait finalement devoir s’incliner devant la puissance d’une directive européenne, celle-là même qui, dans son article 15, instaure un droit voisin pour les éditeurs de presse (voir La rem n°50-51, p.12). En France, l’article 15 a été transposé en urgence dans la loi du 18 juillet 2019 pour une mise en œuvre à compter du 24 octobre 2019. Un mois avant, les éditeurs débattaient entre eux de la juste répartition de la nouvelle manne attendue, 150 millions d’euros étant espérés...

La stratégie de Canal+ encadrée par l’Autorité de la concurrence

Le contrôle de la chronologie des médias par le groupe Canal+ qui, de la production et la distribution de chaînes payantes, se positionne également sur les chaînes en clair et la vidéo à la demande en illimité, s’avère plus difficile que prévu. Sans remettre en question le modèle industriel du premier groupe audiovisuel français, l’Autorité de la concurrence vient d’encadrer de façon très stricte les possibilités du groupe Canal+ en autorisant sous conditions la fusion CanalSat-TPS, jusqu’alors suspendue, ainsi que le rachat des chaînes Direct 8 et Direct Star. Elle tente ainsi de favoriser l’émergence de concurrents sur le marché de la télévision payante, en particulier pour l’offre de...

Les nouvelles pratiques tarifaires pour l’Internet mobile redéfinissent la neutralité du...

Le succès de l’iPhone, qui s’est écoulé à plus de 60 millions d’exemplaires depuis son lancement en 2007, pourrait avoir raison des offres initiales d’accès illimité à l’Internet mobile proposées par les opérateurs de télécommunications pour favoriser le décollage du marché. Ceux-ci, menacés par la saturation de leurs réseaux, réintroduisent progressivement une facturation à la quantité de données consommée, réglant peut-être par le marché la question difficile de la préservation de la neutralité de l’Internet. Confrontés au succès de l’iPhone et de l’iPad, les opérateurs de téléphonie mobile abandonnent l’Internet illimité Après une première alerte en décembre 2009, où les réseaux d’AT&T, distributeur de l’iPhone aux Etats-Unis, ont cessé de fonctionner...

Vers une société en voie d’ « ubérisation » ?

« Ubérisation », ce néologisme s’est récemment répandu comme une rumeur. Mais de quelle prise de conscience est-il le reflet ? Du nom de la start-up américaine Uber, créatrice de l’application mobile UberPop, service de transport urbain, en voiture avec chauffeur, organisé entre particuliers, qui concurrence la profession de chauffeur de taxi, le terme désigne les mutations qui affectent l’ensemble des acteurs économiques – entrepreneurs, salariés et consommateurs – avec la généralisation de l’usage des technologies de l’internet mobile. Expression marketing ou mot à la mode (buzzword), l’ « ubérisation » devrait néanmoins être entendue autrement : un concept qui résume les symptômes d’une société en rupture avec elle-même. Un concept...