En Europe, la consommation Web détrône la lecture de la presse

443

D’après les résultats d’une étude du cabinet Jupiter Research, rendus publics par le Financial Times, le Web a détrôné chez les Européens la consommation de journaux et magazines imprimés. Réalisée sur plus de 5000 personnes en Grande-Bretagne, en France, en Allemagne, en Italie et en Espagne, l’étude révèle que la consommation Web des Européens, en passant de deux à quatre heures par semaine entre 2003 et 2006, a dépassé pour la première fois la consommation papier, qui reste stable avec trois heures allouées chaque semaine à la presse. En revanche, la télévision est toujours le média préféré des Européens. Passant de 10 à 12 heures par semaine en moyenne, la consommation de télévision est quatre fois supérieure à la consommation presse et trois fois supérieure à la consommation Web. Ce qui n’est plus le cas aux Etats-Unis où le temps passé sur Internet (14 heures par semaine) a rattrapé celui dévoué jusqu’ici au seul petit écran. Reste que le succès d’Internet ne conduit pas à une cannibalisation des autres médias, mais bien plutôt à l’augmentation de la consommation totale de médias.

A l’avenir, la progression du haut débit en Europe doit renforcer cette tendance. En effet, les internautes raccordés au haut débit passent en moyenne sept heures par semaine sur le Web, contre deux heures seulement pour ceux disposant de connexions classiques. En France, où le haut débit concerne désormais 79 % des internautes, la consommation Internet est la plus élevée d’Europe, avec 5 heures par semaine en moyenne, quand les Allemands, avec un taux de pénétration du haut débit de 42 %, ne passent que trois heures par semaine sur le Web. Cette évolution devrait encore s’accélérer, l’enquête ayant également mis en évidence une rupture générationnelle pour la consommation médias, la génération des 15-24 ans (les screenagers) passant déjà 6 heures par semaine sur Internet, 12 heures à regarder la télévision, mais seulement 2 heures à lire la presse.

Sources :

  • « Web use overtakes newspapers », Andrew Edgecliffe-Johnson, Financial Times, 8 octobre 2006
  • « L’Européen préfère surfer sur Internet que lire la presse », Pascale Santi, Le Monde, 11 octobre 2006

LAISSER UN COMMENTAIRE