PVR (Enregistreur avec disque dur)

497

Initiales de Personnal Video Recorder, version numérique du magnétoscope à cassette vidéo, cet appareil doté d’un disque dur permet d’enregistrer et donc de stocker des programmes afin de les regarder à sa convenance. Cet enregistreur sur disque dur est couramment appelé TiVo, du nom du premier appareil du genre au monde lancé en 1998 aux États-Unis. Une fonctionnalité du PVR, baptisée timeshifting, permet aujourd’hui de regarder la télévision autrement et pourrait bien également à terme en modifier son mode de financement. Une fonction « pause » opérée pendant la diffusion en direct, entraînant le stockage des données du programme visionné dans la mémoire vive du PVR, permet un visionnage du programme en différé. Le téléspectateur maîtrise ainsi le flux de la diffusion et a également toute liberté d’échapper aux messages publicitaires (ad avoidance).

L’utilisation du PVR, s’accompagne en outre d’un guide électronique de programmes (EPG) avec recherche par mot-clé. A l’exception des États-Unis, le marché des PVR, de salon est embryonnaire. Développé en Europe, notamment par les opérateurs de télévision payante, avec un succès du reste très relatif en France, l’usage du PVR, tend à s’étendre par le biais des offres multiple play des fournisseurs d’accès dont les décodeurs (box) intègrent la fonction PVR, avec éventuellement la possibilité de le programmer à distance via un site Web. Les opérateurs développent également, grâce au PVR, une fonction de quasi vidéo à la demande, VOD push, qui permet de télécharger des programmes sur le disque dur, lesquels peuvent alors être consommés en toute liberté par le téléspectateur.

LAISSER UN COMMENTAIRE