Suisse : la presse d’information économique victime de la concurrence des gratuits

385

Deux hebdomadaires économiques suisses en langue allemande ont cessé de paraître, leurs éditeurs respectifs privilégiant l’information gratuite. Le premier, Facts, lancé en 1995 par le groupe zurichois Tamedia, n’a jamais dégagé de bénéfices ; avec un tirage de 72 000 exemplaires, son lectorat était pourtant stable depuis trois années. Editeur du quotidien 20 Minuten et de sa version suisse romande, Tamedia préfère poursuivre son développement dans le secteur de la presse gratuite en lançant un nouveau titre avant la fin de l’année 2007. Un projet de reprise par le célèbre hebdomadaire Der Spiegel, transformant Facts en un encart de son édition helvétique, a échoué.

Le second, Cash, lancé en 1989 et diffusé à 62 000 exemplaires, appartenait à Ringier, le premier groupe de médias suisse qui développe une « plate-forme économique multimédia » comprenant un quotidien gratuit en ligne et en version papier baptisé Cash Daily, deux services d’informations économiques et des programmes TV. En Suisse alémanique, le marché de la presse d’information est déjà riche de quatre titres gratuits.

Source :

  • « “Facts” et “Cash” disparaissent des kiosques », Agathe Duparc, Le Monde, 29 juin 2007.

LAISSER UN COMMENTAIRE