WiMax mobile : premiers tests en France

484

Free, qui détient la seule licence WiMax nationale, ainsi que Bolloré, qui possède douze licences WiMax régionales, ont chacun lancé à l’automne 2007 leurs premiers tests de WiMax mobile dans l’ouest de l’agglomération parisienne. A cette occasion, Free s’est associé avec les équipementiers Samsung, Alcatel – Lucent et Nokia, quand Bolloré a retenu les deux premiers et Motorola.
Ces tests doivent permettre de valider techniquement le handover, c’est-à-dire le fait de pouvoir continuer de communiquer en mobilité tout en passant d’une cellule du réseau à l’autre. A cette condition, le WiMax pourra espérer concurrencer les autres réseaux mobiles haut débit, à l’instar des réseaux dits de troisième génération, l’UMTS et le HSPDA, en proposant la même continuité de service. Il faudra toutefois que le handover pour le WiMax soit possible d’un point de vue réglementaire, ce que ne prévoit pas la législation actuelle. Le cas échéant, le Wimax pourrait s’imposer comme une technique performante, les débits annoncés par Bolloré avoisinant les 7 mégabits par seconde en réception et les 3 mégabits par seconde en émission.

A titre de comparaison, l’UMTS, la téléphonie mobile de troisième génération stricto sensu, propose un débit de 380 kbit/s en réception et de 200 kbits/s en émission. La téléphonie 3G+, le HSDPA (voir le n° 4 de La revue européenne des médias, automne 2007), offre des débits théoriques de 3,7 mégabits par seconde en réception, avec des possibilités d’évolution à court terme jusqu’à 7,2 mégabits pas seconde. A cet égard, les opérateurs mobiles, qui développent chacun le HSDPA, SFR et Orange depuis 2006, Bouygues Telecom s’étant de son côté engagé, le 15 novembre 2007, à couvrir 70 % de la population en HSDPA à l’horizon 2009, risquent de peu apprécier l’émergence d’une technologie mobile concurrente à l’heure où le décollage de la 3G et de la 3G+ est attendu pour rentabiliser le coût d’achat des fréquences et le déploiement des réseaux.

Sources :

  • « Free et Bolloré testent le WiMax mobile », Emmanuelle Paquette et Frédéric Schaeffer, Les Echos, 15 octobre 2007.
  • « Bouygues Telecom accélère sur le haut débit mobile », Florence Puybareau, La Tribune, 16 novembre 2007.

LAISSER UN COMMENTAIRE