En achetant l’allemand Kinowelt, Studio Canal devient leader européen de la distribution de films

307

Studio Canal prend le contrôle du premier distributeur indépendant de films en Allemagne pour constituer une alternative européenne à l’offre des majors hollywoodiennes.

Michael Kölmel, fondateur de Kinowelt, premier groupe allemand indépendant spécialisé dans l’acquisition et la distribution de films, annonçait cher- cher, en décembre 2007, un partenaire stratégique pour son entreprise. En fait, les négociations étaient déjà engagées avec le français Studio Canal, présent sur ce secteur en France, au Benelux et en Grande-Bretagne, grâce notamment à Optimum, rachetée il y a dix huit mois. Les négociations ont finalement abouti le 17 janvier 2008, date à laquelle Studio Canal a annoncé le rachat de Kinowelt, une transaction estimée à 70 millions d’euros.

Le rachat de Kinowelt par Studio Canal est stratégique pour les deux entreprises. Alors que Kinowelt cherchait un partenaire pour pouvoir se développer à l’international, Studio Canal avait besoin de prendre pied sur le marché allemand afin d’obtenir la taille critique nécessaire en Europe pour se présenter comme une alternative face aux majors, très présentes sur les marchés européens et seules pour l’instant à s’être imposées sur chaque marché national. Le nouvel ensemble constitue effectivement le leader européen de la distribution de films, Studio Canal et ses filiales étant, selon le communiqué du groupe, « la seule société avec les Majors US à proposer un réseau de distribution tous médias (salle, vidéo, audiovisuel, VOD) couvrant une population de plus de 230 millions d’habitants ».

Sur le plan opérationnel, la direction de Kinowelt restera indépendante dans ses choix d’acquisition et de distribution sur le marché allemand. En revanche, à l’international, les activités de Kinowelt fusionneront avec celles de Studio Canal pour opposer un interlocuteur unique face aux majors. En Allemagne, Studio Canal pourra s’appuyer sur Kinowelt pour distribuer son catalogue de 5 000 titres. Par ailleurs, avec 7 000 titres en catalogue, Kinowelt permet à Studio Canal d’enrichir significativement son portefeuille de films.

Le nouvel ensemble devrait réaliser un chiffre d’affaires annuel de 500 millions d’euros et pouvoir investir quelque 200 millions d’euros par an dans la production locale, voire internationale. En 2006, Kinowelt, qui emploie 150 salariés, avait réalisé un chiffre d’affaires de 107 millions d’euros, en hausse de plus de 30 % par rapport à l’année 2005.

Sources :

  • « Canal+ va acheter l’allemand Kinowelt pour 70 millions d’euros », AFP in tv5.org, 9 janvier 2008.
  • « Studio Canal acquiert Kinowelt », Communiqué de presse de Studio Canal, Paris, 17 janvier 2008.
  • « Studio Canal s’offre l’allemand Kinowelt », A. S.-D., Les Echos, 18 janvier 2008.
  • « Studio Canal prend pied en Allemagne », Isabelle Repiton, La Tribune, 18 janvier 2008.

LAISSER UN COMMENTAIRE