France : la place de l’Europe dans les JT reste limitée

454

Selon une enquête statistique, la place consacrée à l’Europe dans le traitement de l’information internationale est réduite au sein des journaux télévisés diffusés par les chaînes nationales françaises, celle qui est réservée aux institutions européennes l’est plus encore.

D’après ina’sta, le baromètre thématique des journaux télévisés mis en place par l’INA (Institut national de l’audiovisuel), l’information internationale représente en moyenne annuelle 17 % du nombre des sujets traités dans les journaux du soir diffusés par les six chaînes nationales hertziennes entre 2000 et 2007. Lorsque les journaux télévisés français traitent de l’Europe, ils s’intéressent plus facilement aux pays voisins ou à ceux ayant une relation de proximité historique avec la France. Se trouvent ainsi dans le peloton de tête des pays les mieux considérés (en tant qu’acteur principal ou secondaire d’un événement) par les journaux télévisés en 2007 : la Grande-Bretagne (884 sujets), l’Allemagne (774 sujets), l’Italie (454 sujets), l’Espagne (368 sujets) et la Belgique (216 sujets). La Pologne, membre de l’Union européenne depuis 2004, occupe la 8e place du classement (128 sujets). En revanche, les pays du nord de l’Europe, si souvent pris en exemple pour leur modèle social, sont peu représentés : Danemark (36 sujets), Suède (32 sujets), Finlande (21 sujets).

Concernant les thèmes abordés dans les JT, les sujets traitant de politique intérieure ou de l’activité diplomatique d’un Etat sont les plus nombreux pour le Royaume-Uni, l’Allemagne, l’Espagne, la Belgique et le Portugal, à l’exception de la Grèce pour laquelle l’environnement est le sujet le plus abordé (cela étant lié aux incendies de l’été 2007), et le second thème pour l’Espagne et la Belgique. Le sport est le sujet de prédilection à propos de l’Italie et le second retenu pour nous informer sur la Grande-Bretagne. L’économie est le second thème privilégié pour l’Allemagne. Après les sujets de politique intérieure et extérieure, les faits divers et la justice constituent principalement l’actualité en provenance du Portugal.

Si l’Europe des 27 est sous-représentée dans l’actualité télévisée, les institutions européennes qui la gouvernent le sont plus encore. En 2007, 2,2 % des sujets diffusés leur sont consacrés. Le score était seulement de 2,5 % (737 sujets) en 2000, année durant laquelle la France exerça la présidence du Conseil de l’Union européenne. Seule exception, l’année du référendum sur le projet de Constitution européenne, en 2005, avec 5 % des sujets (1 487). En 2007, sur un total de 716 sujets consacrés aux institutions européennes, 442 portaient sur l’Union européenne, 91 sur la Commission européenne, 74 sur la Convention européenne et 49 sur le Parlement européen, tandis que seulement 6 sujets concernaient la Cour de justice des Communautés européennes, 4 sujets le Conseil de l’Europe et 3  sujets la Cour européenne des droits de l’homme.

A l’échelle de la planète, ce sont les Etats-Unis auxquels les JT des chaînes françaises ont consacré le plus de sujets (1 329). Quatre pays européens se retrouvent classés dans les 10 premières places : le Royaume-Uni en 2e place avec 884 sujets, l’Allemagne à la 3e place avec 774 sujets, l’Italie à la 5e place avec 454 sujets et l’Espagne à la 8e place avec 368 sujets. Le Japon est à la 20e place (204), l’Inde à la 28e place (127), le Brésil à la 31e place (104) mais la Chine à la 7e place (370).

Source :

  • « L’Europe loin des projecteurs », ina’stat, n°9, INA, juin 2008.

LAISSER UN COMMENTAIRE