Journalists under pressure. Unwarranted interference, fearand self-censorship in Europe

17

Marilyn Clark and Anna Grech, Council of Europe, March 2017

En Europe, une large proportion de journalistes avoue pratiquer une forte autocensure. Trop souvent, ils ne sont pas libres d’exercer leur métier et pratiquent la rétention d’information, édulcorent leurs reportages, voire abandonnent leur sujet. Menée en ligne auprès de 940 journalistes de 47 pays membres du Conseil de l’Europe et de la Biélorussie, entre avril et juillet 2016, cette enquête révèle que 31 % d’entre eux ont déjà été victimes d’agressions physiques au cours des trois dernières années ; 69 % de violences psychologiques (intimidations, menaces, calomnies et humiliations) ; 53 % de cyber-harcèlement (accusations de parti pris, attaques personnelles et campagnes de diffamation) ; 50 % d’intimidations de la part de groupes d’intérêts ; 46 % de menaces physiques ; 43 % d’intimidation par des groupes politiques ; 39 % de surveillance ciblée et 35 % d’intimidations policières. En augmentation ces dernières années en Europe, les menaces qui pèsent sur la liberté de la presse sont autant d’atteintes à la liberté des citoyens.

À lire sur coe.int

 

LAISSER UN COMMENTAIRE