Accueil Articles & chroniques

Articles & chroniques

À propos d’un fait ou d’un événement de l’actualité récente, les articles ou les chroniques engagent une réflexion sur la signification qu’il revêt, assortie des commentaires qu’il est susceptible d’appeler. Articles et chroniques entendent ainsi ouvrir un débat, sinon prolonger ou enrichir une controverse.

La loi du 5 mars 2007 relative à la modernisation de...

La loi du 5 mars 2007 relative à la modernisation de la diffusion audiovisuelle et à la télévision du futur, a été adoptée officiellement pour satisfaire aux exigences ou préoccupations mentionnées dans son titre. Ne s’agit-il que de cela et atteindra-t-elle cet objectif ? A prétendre, par des mesures qui sont souvent de détail, courir ainsi derrière l’évolution des techniques, le législateur ne risque-t-il pas de se laisser, chaque fois, davantage distancer et d’accentuer ainsi son retard ? Certaines des dispositions nouvelles ne seront-elles pas dépassées avant même d’être entrées en application ? Une fois encore, se trouvent ainsi modifiés nombre d’articles de la loi du 30 septembre 1986 relative à...

La campagne présidentielle américaine de 2008 et Internet

Bruno Jeanbart, directeur des études politiques et d’opinion d’OpinionWay et Benoît Thieulin, directeur de l’agence Internet La Netscouade, ancien responsable de la campagne de Ségolène Royal sur Internet, ont participé, en novembre et décembre 2008, à une mission d’études, aux Etats-Unis, chargée de tirer les enseignements de la campagne présidentielle qui s’est achevée, le 4 novembre dernier, avec l’élection de Barack Obama. Pour La revue européenne des médias, ils répondent aux questions que Myriam Lemaire leur a posées. • Bruno Jeanbart, « Internet, outil de renforcement du débat démocratique » - Quel a été le rôle d’Internet dans la campagne présidentielle américaine ? « Internet a joué un rôle différent dans la...

Quel avenir pour la télévision ?

Pour les chaînes de télévision à vocation nationale, généralistes, transmises par la voie hertzienne terrestre et subsidiairement, pour un nombre toujours plus élevé de foyers, par ADSL, par câble ou par satellite, voire par Internet, ces chaînes qu’on qualifie d’historiques ou de conventionnelles, les nuages ne cessent de s’amonceler : fin 2007, TF1 est passée sous la barre des 30 % de parts de marché d’audience ; M6 dépassait difficilement les 10 %. Le groupe France Télévisions n’est pas épargné non plus par l’érosion, même si la diversité de ses antennes en ralentit sensiblement le rythme. A la même époque, les chaînes nées avec le câble et le satellite,...

L’attentisme réglementaire essouffle l’audiovisuel en France

Le constat : Netflix fragilise désormais la télévision, payante ou en clair Un éclairage français Renforcer les chaînes en clair, repenser la relation entre chaînes et producteurs Entre enjeux économiques et culturels, quelles priorités ? Le constat : Netflix fragilise désormais la télévision, payante ou en clair Né en 1997 comme loueur de DVD, Netflix a basculé son offre sur internet pour inventer, à partir de 2007, le marché de la sVoD : les débits étant au rendez-vous, le streaming vidéo pouvait se déployer et le téléchargement à l’acte être remplacé par un abonnement mensuel. À nouvelle pratique, tarifs attrayants puisque Netflix a initialement été commercialisé à moins de 10 dollars auprès des foyers américains....

La major, le dictateur et les cyberpirates : une histoire inédite...

Le pitch Les personnages principaux L’intrigue Haro sur la liberté d’expression Happy end Le cinéma, ce « doux pouvoir » Le pitch L’un des plus importants studios de cinéma américains est victime d’un vol massif de données confidentielles, la Corée du Nord pourrait être à l’origine de cette piraterie internet. Les personnages principaux Les patrons de Sony Pictures Entertainment, les rédacteurs en chef des grands médias américains, les hackers professionnels #GOP, le dirigeant de la Corée du Nord, le gouvernement américain, le FBI. L’intrigue Le 24 novembre 2014, les employés de Sony Pictures Entertainment, filiale américaine du géant japonais Sony Corporation, découvrent sur leur ordinateur un squelette au sourire diabolique en guise de fond d’écran avec l’avertissement suivant...

NationBuilder : le big data et les campagnes électorales

En France comme aux États-Unis, les campagnes électorales auront été marquées, en 2016 et 2017, par l’entrée en lice du big data. Plusieurs semaines après l’élection de Barack Obama, en novembre 2008, Joe Trippi qui était le conseiller du candidat démocrate Howard Dean en 2004, déclarait : « Avec ces nouveaux outils, les choses ont radicalement changé. » Ariana Huffington, fondatrice du célèbre HuffPost, allait plus loin : « Sans internet, Obama ne serait pas président. » Mais dix ans plus tard, à l’occasion des campagnes présidentielles de 2016-2017, aux États-Unis comme en France, une nouvelle étape était franchie : grâce à des algorithmes puissants, capables de traiter des multitudes de données, les candidats disposaient de suites logicielles...

L’affaire Snowden et la nouvelle géopolitique du cyberespionnage

L’environnement numérique devient plus complexe au point que les usagers ont peine à comprendre les récentes mutations technologiques qui touchent directement leur vie quotidienne. Lors de la révélation de l’affaire Snowden en juin 2013, l’opinion publique internationale découvre qu’un programme de cyberespionnage américain surveille, depuis 2007, les institutions de plusieurs Etats et certaines organisations internationales comme la vie privée de chacun d’entre nous. Cette affaire est révélatrice des nouveaux enjeux géopolitiques liés à l’accès aux données confidentielles sur le numérique et par la téléphonie mobile. Qu’en est-il véritablement de ce programme de cyberespionnage américain ? La découverte du programme Prism et l’affaire Snodew en juin 2013 L’affaire Snowden est à l’origine...

Internet, de la nétiquette à la confrontation planétaire

Le 12 mars 2018, les États-Unis ont bloqué le rachat de Qualcomm par Broadcom à la suite d’un avis négatif du Committee on Foreign Investment into the United States (CFIUS). Ce rachat serait une menace à la sécurité nationale, un critère décisif pour le CFIUS (voir La rem n°49, p.101). La technologie s’est imposée alors, et de manière évidente, comme un élément central dans la confrontation entre les États-Unis et la Chine. Alors que la multiplication des taxes sur les importations semblait limiter cette confrontation à un problème portant d’abord sur le déséquilibre de la balance commerciale entre les deux premières puissances économiques mondiales, le blocage d’opérations en lien avec des...

L’autorégulation des médias : glaive ou bouclier pour la liberté ?

La règle de droit : condition préalable au bon fonctionnement de l’autorégulation Les avantages de l’autorégulation en régime démocratique Limites de l’autorégulation en régime démocratique « Les dangers du remède doivent être pesés contre les dangers de la maladie ; toute définition d’un abus octroie une marge d’abus de la définition. Ainsi, une expression publique hautement mensongère, vénale et scélérate doit continuer à trouver refuge au sein d’une liberté de la presse conçue à des fins très différentes. » Commission Hutchins, 1947. Les organisations internationales de défense de la liberté des médias sont formelles : les pressions économiques, politiques et juridiques pesant sur les journalistes ont explosé ces dix dernières années...

Buzzfeed ou l’industrie du buzz

Appelons un lolcat un lolcat et demandons-nous si l’annonce de l’arrivée de l’américain BuzzFeed en France comme nouveau site d’information relève d’un grand malentendu ou d’une grave erreur sémantique. Créé en 2006 par Jonah Peretti, cofondateur du Huffington Post, le site BuzzFeed se présente lui-même comme une « social news and entertainment company ». Des fonds d’investissement comme SoftBank Capital, Hearst Ventures et RRE Ventures lui ont accordé leur soutien financier à hauteur de 46 millions de dollars. Son audience a triplé en un an. Il compterait 85 millions de visiteurs uniques par mois dans le monde en 2013, dont la majeure partie aux Etats-Unis, 60 % de ses utilisateurs...

Se souvenir de Cambridge Analytica

Une affaire de manipulation de l’opinion publique et d’atteinte à la démocratie Des entreprises spécialistes de la manipulation politique Violation des règles de droit applicables à la collecte et au traitement des données personnelles Cambridge Analytica, face émergée de l’iceberg Facebook est prêt à mieux faire… si la loi l’y oblige Se méfier des Gafam et autres services en ligne Entreprise britannique spécialisée dans le Big Data, au cœur d’une affaire de détournement et d’exploitation de données personnelles, Cambridge Analytica est soupçonnée d’avoir contribué à l’élection en 2016 du 45e président des États-Unis, Donald Trump. Elle aurait dans ce but extorqué les données de dizaines de millions d’utilisateurs de Facebook, donnant ainsi son nom à un vaste scandale...

Covid-19. L’« infodémie » et ses nombreux responsables

Communiquer n'est pas informer Les fake news et la propagande Quel rôle pour les plateformes ? La question des sources et le magistère des médias sur l’information Les histoires de vie ont ceci de particulier qu’elles sont souvent significatives même si toute généralisation est impossible. Cet article commence donc comme un journal intime de la crise sanitaire, un genre que le confinement a renouvelé. Nous sommes le 28 février 2020, sur l’île de la Réunion. Je dois donner une conférence sur « le journalisme à l’heure de la post-vérité » au moment même où les réseaux sociaux commencent à bruisser des inquiétudes des Réunionnais : l’île accueille encore des bateaux de croisière, avec excursions à la clé, alors que...